Etes vous incollable sur la lumière?

Savez vous à quel point la lumière influe sur la couleur des objets?

3 mars 2017 | Groupe OPTIS

News couleur 1

Le saviez vous? 

L'œil ne voit pas la matière ou la couleur. Il détecte en fait la lumière qui provient des objets et cette dernière dépend directement de l'objet dans lequel l'objet se trouve.  

 

Il suffit de regarder un paysage au coucher du soleil pour se rendre compte que les couleurs d'une scène ressortent de façon différente que lorsque le soleil est au zénith, notamment. Et pour cause! L'oeil est un organe originellement conçu pour voir sous la lumière naturelle: c'est-à-dire par temps de ciel bleu. En revanche, la lumière solaire n'envoie pas la même quantité de lumière pour chacun des couleurs: c'est cette balance entre les couleurs que l'on appelle "spectre". 

 

 

Dès que l'on passe en éclairage artificiel les couleurs sont modifiées: le spectre émis par la source n'est pas la même que celui du soleil et dépend directement de la nature du corps qui rayonne. De fait, les objets ne sont plus perçus de la même manière. C'est notamment la raison pour laquelle vous pouvez être surpris de la couleur d'un vêtement une fois porté hors de la cabine d'essayage!

 

Ceci est d'autant plus vrai qu'aujourd'hui, avec la multiplication des éclairages à LED qu'ils soient colorés - ce qui modifiera immédiatement la couleur de l'objet - ou blancs. Les LED blanches en effet sont le résultat de l'association directe des trois couleurs RGB ( rouge, vert, bleu) qui fournit la couleur blanche comme le fait un écran. De manière plus courante la fluorescence est également utilisée et permet d'ajouter du jaune à un spectre de dominante bleue. 

FAITES L'EXPERIENCE! 

Un citron jaune, par exemple, absorbe le bleu et diffuse toutes les autres couleurs de la lumière qu'il reçoit. Donc, si on l'éclaire avec de la lumière rouge, le citron sera vu rouge. En revanche, éclairé avec de la lumière bleue le citron paraîtra noir. Alors méfiance, un primeur pourrait vous vendre un ciron jaune à la place d'un citron vert, tout simplement en utilisant des lumières vertes dans son magasin! Faites vous aussi l'expérience et éclairez un citron avec une lumière bleue: cela vous permettra de comprendre plus facilement l'influence de l'association lumière/couleur. Ensuite, répétez la même expérience sous une LED blanche - avec votre téléphone par exemple - et enfin comparez avec la lumière du jour. 

 

 

 

               

              Pour vous, nous avons fait l'expérience en simulant l'intérieur d'un avion, surprenant non? 

 

 

COMMENT DETERMINER LA COULEUR D'UN OBJET? 

Comme nous venons de le voir, la couleur d'un objet dépend essentiellement de son environnement. Pour déterminer la teinte d'un objet on se base généralement sur sa couleur au soleil. 

 

Cependant, une question subsiste: si l'on ne peut pas connaître la couleur d'un objet, comment la caractériser? En fait, la couleur d'un objet résulte de l'absorption des couleurs par ce dernier. Certaines couleurs vont être renvoyées et d'autres non. Dans le cas du citron, la couleur jaune est renvoyée tandis que le bleu ne revient pas vers l'observateur: il est donc absorbé. Lorsque l'on répète l'opération pour plusieurs couleurs certaines vont être absorbées et d'autres vont être renvoyées. C'est cette quantité de lumière absorbée en fonction de la couleur que l'on nomme "absorption spectrale" et qui va caactériser de façon intrinsèque la couleur. 

LUMIERE & SIMULATION

Les logiciels graphiques RGB - bien que pouvant mettre en oeuvre des algorithmes basés sur la physique - ne sont pas assez précis pour représenter fidèlement une couleur, pour la simple et bonne raison qu'ils ne vont considérer que les trois composantes RGB de la couleur. 

 

OPTIS permet de simuler le rayonnement spectral de la source qui va éclairer l'objet coloré. En fonction de sa couleur, l'objet va renvoyer une partie seulement de la lumière et c'est de cette combinaison lumière/objet que résulte la teinte finale du produit. C'est précisément ce phénomène que nous reproduisons dans nos solutions et la raison pour laquelle nos caractérisons souvent nos simulations de "physiquement correctes". Les logiciels OPTIS sont en fait la seule approche à ce jour pouvant garantir la couleur ultra-réaliste d'un objet.