OPTIS surfe sur la vague des nouvelles technologies de prototypage avec ses solutions de simulation et de réalité virtuelle

La société entend ouvrir deux installations de réalité virtuelle et tripler son effectif aux États-Unis d'ici 2020

10 juillet 2017 | Infos corporate

PR Uproar

Avec des bureaux à Troy, dans le Michigan et à San Jose, en Californie, OPTIS a progressivement augmenté sa présence nord-américaine au cours des cinq dernières années incluant une vingtaine d’employés et des projets avec plusieurs grandes entreprises américaines telles que Ford, LumenFlow et AGM Automotive. Au cours des trois prochaines années, OPTIS prévoit d’embaucher 40 autres employés en Amérique du Nord et d’ajouter deux nouveaux centres de démonstration, l'un à San José et l'autre à Détroit qui devraient ouvrir dès l'automne 2017. Ces nouvelles installations permettront notamment de déployer la plate-forme VXPERIENCE d'OPTIS, un éventail des différents logiciels de réalité virtuelle de la société - Theia, HIM et VRX, et permettra de donner vie aux projets de ses clients grâce à la simulation immersive.

 

OPTIS, la référence en matière de prototypage virtuel, donne vie et émotion à tous les projets industriels. Les solutions virtuelles et immersives de l'entreprise créent des prototypes plus vrais que nature en utilisant la simulation de la vision humaine, du son, de la lumière pour mettre rapidement en évidence les problèmes potentiels dès le début du processus de conception et les corriger à moindre coût. Parce que les éléments physiques sont complètement éliminés de cette forme de prototypage, aucun matériau n'est perdu, et des modifications peuvent être apportées aux modèles en un seul clic. Cette technologie est supérieure à toutes les itérations antérieures de prototypage, telles que l'impression en 3D. OPTIS travaille actuellement dans les secteurs de l'automobile, de l'aérospatiale, de l'éclairage, de l'énergie, de la médecine et de l'architecture avec des clients tels que Bentley Motors, Philips Lighting North America et The GravityLight Foundation.

"La Silicon Valley abrite plusieurs des plus grandes sociétés de haute technologie au monde et des milliers de startups. OPTIS est en mesure d'offrir à toutes ces entreprises la possibilité de créer des prototypes virtuels de leurs produits qui peuvent être modélisés et modifiés rapidement et à moindre frais aussi bien pour les matériaux, l’éclairage et l’environnement du futur produit ", 

déclare Jacques Delacour, fondateur et PDG d'OPTIS.

"Nous constatons une demande croissante de techniques de prototypage faciles à manipulées et rentables dans le secteur de la conduite autonome, ainsi que dans les industries de la machinerie lourde et de l'architecture, et nous sommes ravis de croître notre présence ici pour répondre aux besoins actuels et futurs de nos clients ». 

OPTIS a été créé en 1989 et commence avec la création de son logiciel de simulation optique, SOLSTIS. Aujourd’hui, l’offre d’OPTIS compte plus de sept produits dédiés à la simulation de l’optique, de la lumière, de la vision humaine et du son : SPEOS, OMS2, Theia-RT, VRX, AESTHETICA, HIM et LEA.

"Nous avons parcouru un long chemin puisque notre premier produit SPEOS a été introduit sur le marché pour la simulation de la lumière dans un système optique", 

conclue Jacques Delacour. 

« De plus en plus d’industries à travers les États-Unis et dans le monde entier utilisent le prototypage virtuel dans leur processus de conception, et OPTIS est fière d'être le moteur de cette vague d'innovation ».

Téléchargez le communiqué de presse ici