Le bon moyen de mieux voir la route

l'Institut italien de métrologie lance un projet vert pour réduire le risque d'accidents de la route

24 novembre 2017 | Partenariat

Exterior lighting

Fournir les connaissances nécessaires pour mieux éclairer les routes, permettrait de réduire les risques d'accidents et de limiter la consommation d'énergie. C'est là tout l'enjeu du projet sur lequel l'Institut national, dont le siège est à Turin, travaillera au cours des trois prochaines années. Avec ce projet, l'INRIM vient de remporter l'un des programmes EMPIR, le programme européen de recherche en métrologie.

 
En Europe, il y a 5,5 millions de kilomètres de routes revêtues, dont environ 40% sont équipées de systèmes d'éclairage de nuit soumis à la réglementation européenne. Pour concevoir un système d'éclairage public , c'est-à-dire savoir combien de lumières et combien de lanternes sont nécessaires pour assurer la bonne vision nocturne, de nombreux aspects doivent être pris en compte: Par exemple, comment l'asphalte de cette route reflétera la lumière dans les yeux des automobilistes? Ou comment ils allument les lumières sur la route ou aux abords du véhicule? 

 

"Le bon éclairage de l'environnement nocturne détermine la capacité à distinguer la route du terrain environnant et de détecter tout obstacle sur la route", explique Paola Iacomussi de l'INRIM, coordinateur du projet, appelé Caractérisation de la surface de la chaussée pour un éclairage routier intelligent et efficace. Cependant les données sur lesquelles repose la législation européenne remontent à quarante ans»

Poursuit-elle.

 

"Ils sont donc dépassés et inutiles. Pensez seulement à la façon dont les voitures ont évoluées depuis les années 70, et comment les conditions de circulation ont également changé.

La composition de l'asphalte, notamment la couleur et la quantité de lumière qu'elles peuvent refléter, c'est-à-dire leurs propriétés photométriques, ont également changé . Aujourd'hui, nous disposons d'autres systèmes d'éclairage - des éclairages intelligents -, qui régule l'émission de lumière en fonction des conditions ambiantes ou de circulation. Nous avons des lanternes qui n'éclairent que là où elles servent, évitant de disperser inutilement la lumière vers le haut. De plus, il faut désormais prendre en compte les voitures autonomes qui «voient» différemment de nous.

Le projet SURFACE promet une mise à jour des données sur les propriétés photométriques de l'asphalte moderne et appliquera la loi correctement, réalisant un éclairage efficace en termes de visibilité de la route, efficace d'un point de vue énergétique et, surtout, plus sûr pour la sécurité de chacun.

"L'amélioration des conditions de conduite grâce à une visibilité accrue le long de la route pendant la nuit aidera à réduire les accidents" souligne Paola Iacomussi. " SURFACE se prête à l'acceptation d'un des problèmes de sécurité routière de l'Union européenne: réduire le nombre de victimes dans la décennie 2010-2020 de 50%. " 

Basé sur des statistiques actuelles, vous pouvez également réduire la consommation d'énergie . Il est prévu d'économiser de 40% à 70% d'énergie, grâce à l'utilisation combinée des LED et de l'éclairage intelligent. 

« Nous sommes plus à même à mesurer ce genre de données qu'il il y a quarante ans. Le secret est de coordonner nos capacités au niveau européen,"

concludes le chercheur.
 
INRIM coordonnera une équipe qui comprend les instituts de métrologie de la Finlande, la France, la Lituanie, la Suède et la Suisse et trois partenaires industriels : le Centre d'Etudes et d'expertise sur les Risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (CEREMA), la société suisse Zehnter, qui opère dans le domaine de la conception et de la fabrication de systèmes de mesure portables, et la société française OPTIS, qui développe des simulateurs de conduite et des logiciels de simulation optique. 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               < Source: INRIM >

POUR ALLER PLUS LOIN:

 

Maximiser l'efficacité des utilisateurs de SPEOS 

Etes vous incollable sur la lumière?